Page facebook de l'UPHF Twitter de l'UPHF YouTube de l'UPHF PRO'fil : le réseau professionnel de l'Université
     

6ème édition de la Journée Régionale des Doctorants en Automatique

6ème édition de la Journée Régionale des Doctorants en AutomatiqueD’après l’OCDE, l’investissement des industries françaises pour la recherche a augmenté de 30% environ ces dernières années. Les entreprises ont donc besoin de chercheurs !

Cet intérêt pour la recherche dans le développement et l’innovation était d’ailleurs le thème de cette 6e édition de la Journée Régionale des Doctorants en Automatique, le 4 juillet 2019, à Lille dans les locaux de l’Yncréa-HEI. Cette journée est dédiée aux doctorants en génie informatique, automatique et traitement du signal de la région Hauts-de-France. Elle a réuni plus de 70 participants et a permis à 28 étudiants en thèse de présenter en 120 secondes leurs travaux de recherche puis sous forme de poster au cours de deux sessions de 30 minutes. Comme chaque année, elle a été organisée par le Groupement d’Intérêt Scientifique en Automatisation Intégrée et Systèmes Homme-Machine (GIS GRAISyHM piloté par le LAMIH UMR CNRS 8201) en partenariat avec les Ecoles Doctorales régionales en Sciences Pour l’Ingénieur (SPI) de Lille et de Compiègne et en Sciences Technologie Santé d’Amiens.

L’innovation vue comme une passerelle entre les scientifiques et les industriels a été mise en avant par deux intervenants professionnels : Chekib Gharbi, Directeur Général du Centre d’Innovation des Technologies sans Contact (CITC), Achour Debiane, Directeur R&D au Centre d’Etudes et de Recherche pour les Techniques Industrielles Appliquées (CERTIA). Trois docteurs en automatique ont également présentés les obstacles et les atouts de leur parcours avant, pendant et après la thèse : Mathieu Bressel devenu enseignant-chercheur à l’Yncréa, Issam Djemili devenu directeur de projet chez Plastic Omnium et Béranger Six, devenu Ingénieur R&D chez CCAMY Systèmes. Suite aux nombreux échanges, il en ressort que le rayonnement international, la polyvalence de compétences théoriques et pratiques, ou le travail en équipe que les doctorants acquièrent au cours de leur formation sont des atouts incontournables pour une intégration en entreprise ou la création d’une start-up.

Frédéric Vanderhaegen a présenté l’historique et la structure du GIS GRAISyHM pour la période 2019-2024 réunissant tous les laboratoires en automatique, génie informatique et traitement du signal de la région Hauts-de-France, ce qui fait de ce groupement de recherche une exclusivité nationale ! Luc Duvieubourg a présenté les modalités du Conseil National des Universités pour la qualification aux fonctions de Maître de Conférences pour les étudiants désireux de faire une carrière d’enseignant-chercheur.

Trois prix du meilleur poster ont été décernés par un comité d’évaluation composé d’Abdel Aitouche, Boualem Bakir, Mathieu Bressel, et Nicolaï Christov.

Chaabna Houria du CRIStAL de Lille pour ses travaux sur les réservoirs d’énergie ; Ilyes Bendjoudi du LAMIH de Valenciennes pour ses travaux sur la détection de ruptures émotionnelles et Yahaya Farouk du LISIC de Calais pour ses travaux sur l’analyse de données de masse. Un budget de 400€ sera attribué à ces lauréats pour une participation à une conférence internationale.

Contact

Frederic.vanderhaegen [at] uphf.fr
UPHF - LAMIH UMR CNRS 8201
Président du GIS GRAISyHM