Erik Verhagen

Contact : erik.verhagen@uphf.fr

Erik Verhagen est Professeur en histoire de l'art contemporain. Il mène corollairement une activité de commissaire d’exposition et de critique d'art et contribue régulièrement à la revue Art Press. Il a publié de nombreux articles et essais et dirigé et codirigé des ouvrages aussi bien en Europe qu'aux États-Unis. Il a publié en 2007 la première monographie (mise à jour en 2014) sur l'œuvre de Jan Dibbets et a assuré le commissariat d'une exposition dédiée à cet artiste en 2010 au Musée d'Art Moderne de la Ville de Paris. Il est membre du laboratoire de Recherche De Scripto de l’Université polytechnique Hauts-de-France, de l'AICA, du comité de lecture de Critique d'Art, du comité de rédaction de la Revue de l’art, du conseil scientifique du LAM de Villeneuve d'Ascq et du conseil de la Fondation Franz Erhard Walther à Fulda.

Ouvrages

• E. Verhagen, Jan Dibbets. The photographic work, Leuven, Leuven University Press, 2014.

Direction d’ouvrages (sélection)

• E. Verhagen, Franz Erhard Walther. Dialogues, Madrid, Reina Sofia, 2017 (avec Susanne Walther).

• E. Verhagen, Practicable. From Participation to Interaction in Contemporary Art, Cambridge, MIT Press, 2016 (avec Samuel Bianchini).

Essais (sélection)

• E. Verhagen, « Franz Erhard Walther : 1. Werksatz, 1963-1969 » in Franz Erhard Walther, Genève, MAMCO, 2019, pp. 4-93.

• E. Verhagen, « Lamentable » in François Morellet, New York et New Haven, Dia Art Foundation et Yale University Press, 2019, pp. 66-74.

• E. Verhagen, « Activer ou projeter. Franz Erhard Walther dans les années 1950 et 1960 », Intermédialités, numéro 24-25, automne 2014-printemps 2015, Université de Montréal, en ligne.

• E. Verhagen, « Rendre l’inexplicable accessible. Les Annonciations d’après Titien de Gerhard Richter », Studiolo, 10, 2013, p. 166-174.

• E. Verhagen, « Philippe Thomas. Une dépossession ? », in Retour d'y voir, 2012, n°5, pp.99-115.

• E. Verhagen, « Dislocations », in Marc Desgrandchamps, Paris: Musée d'art moderne de la ville, 2011, pp.31-34.

• E. Verhagen, « Gerhard Richters Familienbilder: Eine Ausnahme im Medienfeld», in Gerhard Richter Fotografie und Malerei - Malerei als Fotografie, Köln, Walther König; Dresden, Gerhard Richter Archiv, 2011, pp. 9-38.

• E. Verhagen, « François Morellet, les années 1970, 80 et 90: humour, frivolité et joie de vivre », in François Morellet: réinstallations, Paris: Ed. du Centre Pompidou, 2011, pp.148-155.

• E. Verhagen, « Des Mots-images à la Poussière d'étoiles. Un entretien avec Franz Erhard Walther », Cahiers du Musée National d'Art Moderne, n°107, avril 2009, pp. 90-107.

• E. Verhagen, « Une objectivité en trompe-l’œil. Bernd et Hilla Becher et leurs élèves » in Objectivités. La photographie à Düsseldorf, Paris : Musée d'Art Moderne de la Ville de Paris, 2008, pp. 61-64.

• E. Verhagen, « La photographie conceptuelle. Paradoxes, contradictions et impossibilités », Etudes photographiques, n°22, octobre 2008, pp. 118-139.

• E. Verhagen, « Histoires de l'art conceptuel, une rétrospective », Perspective, n° 2007-3, décembre 2007, pp. 505-520.

• E. Verhagen, « Bête comme un peintre. Les portraits de famille de Gerhard Richter », Cahiers du musée national d'art moderne, n°90, janvier 2005, pp.42-60.