Page facebook de l'UVHC Twitter de l'UVHC PRO'fil : le réseau professionnel de l'Université
     

[Chimie] Un de nos thésards distingué

Ahmed OULD SALECK reçoit le 2ème prix de thèse académique

[Chimie] Un de nos thésards distingué > Ahmed OULD SALECK reçoit le 2ème prix de thèse académiqueAhmed OULD SALECK a reçu le 2ème prix de thèse académique lors de l’AG de la Section Régionale Hauts-de-France de la Société Chimique de France (SCF), qui s’est tenue sur le Campus de Villeneuve d’Ascq de l’Université de Lille.

Il est titulaire d’un Master Spécialisé « Matériaux Inorganiques Industriels et Ressources Minérales », obtenu à l’Université Mohammed V de Rabat au Maroc en 2013.

Ahmed OULD SALECK a préparé une thèse en cotutelle entre l’Université Mohammed V (UM5) de Rabat dans le Laboratoire de Chimie Appliquée des Matériaux (LCAM) et l’Université Polytechnique Hauts-de-France (UPHF) dans le Laboratoire des Matériaux Céramiques et Procédés Associés (LMCPA, EA 2443) sous la direction des Professeurs Mohamed SAADI (Maroc), Abderrazzak ASSANI (Maroc) et Claudine FOLLET (France) et de Cyrille MERCIER (MCF- France).

Le titre de sa thèse est :
synthèse et caractérisation physico-chimique de nouveaux phosphates de magnésium : (AI2 ou BII)Mg2MIII(PO4)3 (A = Na, Ag ; B = Ca, Pb, Sr, Ba ; M = Fe, In).

Grâce à l’existence de tunnels dans leurs structures, ces matériaux phosphatés présentent des propriétés intéressantes en tant que catalyseurs, électrolytes pour batteries ou matériaux d’électrodes pour les piles à combustible.

Le travail d’Ahmed OULD SALECK a déjà permis la parution de 3 articles dans des revues internationales et la présentation de 3 communications orales et de 7 communications par affiche dans des congrès nationaux et internationaux. Lors des JNOEJC (Journées Nord Ouest Européennes des Jeunes Chercheurs) organisées en 2016 par la Section Régionale Hauts-de-France de la SCF, la qualité de sa présentation avait été récompensée par le Prix de la meilleure communication orale.

Ahmed OULD SALECK est actuellement ATER à l’ISTV et au laboratoire LMCPA de l’UPHF.