Page facebook de l'UPHF Twitter de l'UPHF YouTube de l'UPHF PRO'fil : le réseau professionnel de l'Université
     

Une journée avec Koffi KWAHULE

Koffi KWAHULEQui est Koffi KWAHULÉ

Né en 1956 en Côte d'Ivoire, Koffi KWAHULÉ est auteur, essayiste, comédien et metteur en scène.
Formé à l'institut National des Arts d'Abidjan, puis à l'Ecole Nationale Supérieure des Arts et des Techniques du Théâtre de Paris, il est Docteur en Études théâtrales (Sorbonne Nouvelle Paris III)
Il est l’auteur de romans et d’une trentaine de pièces traduites dans plus de vingt langues et créées dans le monde entier.
Grand Prix de Littérature Dramatique 2017, Prix Bernard-Marie Koltès 2018, il a reçu pour l'ensemble de son oeuvre le Prix Edouard Glissant (2013), le Prix Mokanda (2015) et le Prix d’Excellence de Côte d’Ivoire (2015)
Koffi KWAHULÉ est Chevalier des Arts et des Lettres.

 

[#AFRIQUE 2019] 02/05/19 - Conférence et théâtre : une journée avec Koffi KWAHULE > entretien à 14h et théâtre à 19h Entretiens avec  Koffi KWAHULÉ

Ce jour 2 mai 2019, 14h00, Bâtiment Matisse, amphi 100
entretien mené par le Pr. Amos FERBOMBÉ et le Pr. Arnaud HUFTIER, Vice-président délégué à la Culture, aux Initiatives, à la Citoyenneté et à la Communication
en direct également sur RAMDAM, la radio du campus 91.8 FM

 

Le théatre de Koffi KWAHULÉ : Blue S Cat

Ce jour 2 mai 2019, 19h00, Salle Les Nymphéas, Rue Henri Turlet, 59300 Aulnoy-Lez-Valenciennes (entrée gratuite)
par la compagnie Lasko (création Isabelle Élizéon-Hubert) sur un texte de Koffi KWAHULÉ et en présence de l'auteur

Le sujet : Un homme et une femme enfermés dans un ascenseur, une présentatrice de talk-show et la chanson What a wonderful world de Louis Armstrong en guise de ponctuation. Au jeu de la rencontre, qu’auriez-vous fait à leur place ?
En ajoutant un prologue, une présentatrice, du chant et de l’image vidéo à la pièce de Koffi Kwahulé, la Compagnie Lasko plonge les spectateurs dans un labyrinthe d’apparences et d’illusions humaines. L’impossibilité de rencontrer l’autre devient peu à peu un terrain de jeu glissant où tout peut déraper. Il est question ici du désir de reconnaissance à tout prix, de médiatisation de la vie privée, de ce que l’on donne à voir et de ce que l’on veut bien reconnaître. 

Nous vous attendons nombreux !