Département

Arts plastiques et Création numérique

Le département d'Arts plastiques de Valenciennes, qui constitue l'une des deux mentions (mention Arts) du domaine Lettres, Langues, Arts et Sciences humaines au sein de la Faculté identifiée sous les mêmes intitulés (FLLASH), se compose d'un premier cycle commun, avec deux parcours, Arts plastiques et Arts numériques, au niveau de la licence 3, et d'un deuxième cycle, divisé quant à lui en trois mentions : Arts numériques (Creanum), Métiers de l'Enseignement (MEF) et Recherche (Arts). L'originalité de la formation, qui vise une palette large de débouchés professionnels dans des domaines aussi divers que les métiers de la culture, de la création et de la communication (audiovisuel, multimédia, infographie, scène numérique) tient à une articulation intégrée et complémentaire d'enseignements tant pratiques (ateliers d'arts plastiques), théoriques (histoire de l'art, esthétique, etc.) que techniques (audiovisuel, photographie, infographie).

HISTORIQUE

L'origine du département d'Arts plastiques de Valenciennes remonte à 1978 quand, à l'initiative de Félicien Machelart, fut créé dans la foulée de la fondation de la jeune Université de Valenciennes un Deug Lettres et Arts, mention Arts plastiques. Ce premier cycle fut complété dès 1986 par un deuxième cycle (Bac + 2), sous la forme d'un DU (Diplôme Universitaire) Arts et communication, transformé en 1989 en une MST (Maîtrise des Sciences et Techniques) Arts et communication. Cette formation s'appuyait alors sur une équipe pluridisciplinaire de vétérans, composée d'enseignants chercheurs issus tant des domaines des Lettres et des Arts (Félicien Machelart, Edmond Nogacki, Éric Bonnet et Bernard Loubert) que des Sciences exactes ou appliquées (Michel Martinache et Michel Leray). Ce Deug Arts plastiques, à la suite de la création de la Faculté de Lettres, entre-temps élargie aux Langues et à l'Histoire, fut modifié en 1998 pour devenir une licence Arts plastiques (Bac +1 et +2). Quant au deuxième cycle, il vit s'adjoindre en 1994 à la MST Arts et communication un DESS (Diplôme d'enseignement supérieur spécialisé), intitulé Transfert de savoirs et nouvelles technologies, dirigé par la maître de conférences Marie Escarabajal. L'année suivante (1995) vit la transformation, à l'instigation du professeur Edmond Nogacki, du Deug Arts plastiques en un Deug Arts à deux mentions, Arts plastiques et Arts du spectacle. Quatre ans plus tard, en 1999, dans le but d'assurer en deuxième cycle, parallèlement au parcours professionnalisant de la MST, la poursuite d'un parcours strictement artistique, fut créée une maîtrise Arts plastiques. En 2002, sous la direction du maître de conférences Amos Fergombé, entre-temps promu professeur des universités à l'Université d'Artois à Arras, la MST fut remplacée par un IUP (Institut universitaire professionnel) Art et communication, mais par suite d'une nouvelle réforme ministérielle, cet IUP fut à son tour supprimé dès 2003 pour redevenir une maîtrise à vocation professionnelle Arts et communication. Ce n'est qu'en 2006, avec la réforme européenne dite de Bologne, que le département d'Arts plastiques de Valenciennes a dans les grandes lignes adopté sa structure et son organisation actuelles, composée d'un premier cycle de trois années de licence en tronc commun avec, en licence 3, trois parcours, Arts plastiques, Professorat des écoles et Arts numériques, et à l'issue de celui-ci, d'un deuxième cycle (supposé pouvoir déboucher sur un troisième cycle) composé quant à lui d'un master Arts à deux parcours, un parcours Recherche, mention Arts plastiques, et un parcours professionnalisant, mention Création et ingéniérie numérique (Creanum). Enfin, en 2010, à l'occasion du dernier plan quadriennal, fut introduite une dernière modification importante : le parcours Professorat des écoles de la licence 3 fut supprimé et fut créé en master, en contrepartie, un troisième parcours, mention Métiers de l'enseignement.