Doctorat

Mémento à l'attention des candidats au doctorat

Ce Mémento s’adresse aux candidats au doctorat. Il précise les conditions requises pour s’inscrire, le déroulement de l’inscription, les financements possibles d’un travail de thèse. Il ne prétend donc pas à l’exhaustivité, concerne le département Arts plastiques et Création numérique et renvoie, sur l’ensemble de ces points, aux sites où de plus amples renseignements sont fournis.

I - Les conditions pour s'inscrire en doctorat

L’accès aux études doctorales est sélectif. Le candidat doit être titulaire d'un master 2 obtenu avec mention B ou TB1. Il a en outre élaboré son sujet avec son directeur de thèse, sachant que son futur laboratoire d'accueil doit se prononcer sur la pertinence de sa candidature et la proposer à l'examen du Conseil de l'école doctorale dont dépend son université. 

1 - Le Projet  de thèse
Pour fonder une candidature au doctorat, il est demandé à l'étudiant de rédiger un « Projet de thèse » comportant :

  • Un intitulé et un résumé de la proposition
  • Un état de l'art soulignant l’originalité du sujet
  • Une problématique
  • Une présentation de la méthode/démarche envisagée
  • Une présentation des projets, travaux, réalisations et expérimentations envisagés
  • Une présentation analytique du corpus
  • Une bibliographie sélective

Ces 5 pages font l'objet d'un premier travail commun au doctorant et au directeur de thèse. Il témoigne de la maturation du sujet, de sa faisabilité dans le temps imparti (3 ans) et conditionne le bon déroulement de la recherche. Il va de soi que tout plagiat de thèse ou de tout autre document scientifique entraîne le rejet immédiat de demande d’inscription. À la demande du directeur de thèse, des éléments peuvent être précisés en fonction des exigences propres au domaine de recherche et à la discipline scientifique dont le doctorat relève. Il fournira alors au candidat un document indiquant ces attentes spécifiques.

Il est à noter que le candidat au doctorat en Arts et Design portera une attention toute particulière à la pratique, ici d’ordre singulièrement artistique, créative (œuvres, projets de création ou de conception créative, etc.) et plus largement expérimentale (maquettes d’étude, expérimentations formelles, matérielles et techniques, etc.), laquelle participe du travail de recherche. Fort d’un engagement créatif personnel, le candidat en sa qualité de chercheur-praticien interrogera donc la place allouée à la pratique au sein de son propre projet de recherche.
Il en va là d’une particularité significative de toute investigation scientifique en Arts et Design, ouvrant à une approche de recherche « par » ou « avec » la pratique. Nullement accessoire ou périphérique au projet de thèse, celle-ci pourra composer le socle ou point de départ de la recherche du candidat (conduite de recherche avec la pratique), voire l’espace même au sein duquel la recherche trouvera à se développer (conduite de recherche-création).
Dans un cas comme dans l’autre, la conduite d’un travail de recherche en Arts et Design au sein du laboratoire CALHISTE impliquera, en sus du travail de réflexion théorique, de questionner la pratique, d’engager la réalisation d’objets (dans son acception la plus large) et de s’interroger sur leurs statuts.  

Pour les doctorants en Arts plastiques, la place de la pratique est fonction de l’orientation du sujet – on peut en effet admettre une recherche purement théorique – et demeure à discuter avec le directeur de thèse.

2 - Le directeur de thèse, les co-directions et les co-tutelles
Un doctorant peut être dirigé dans ses travaux soit par un Maître de conférences en co-direction avec un Professeur d'université, soit par un Maître de conférences titulaire d'une Habilitation à Diriger des Recherches (HDR), soit par un Professeur d'université.
Le directeur doit être sollicité en raison de ses domaines de recherche. Il convient donc d'avoir lu quelques unes de ses publications avant d'engager une demande, de solliciter un rendez-vous.

L’expérience internationale est un atout pour un docteur. Un doctorant a la possibilité de faire sa thèse dans le cadre d’une co-tutelle. Il effectue alors sa recherche sous la direction conjointe d’un directeur de recherche français et d'un directeur étranger, tous deux spécialistes du champ d’étude ; il passe au moins un semestre dans le laboratoire étranger. La thèse et sa soutenance doivent faire apparaître une double compétence linguistique.

> L'équipe des enseignants
> Les co-tutelles

3 - Le CALHISTE
Le sigle signifie « Culture, Arts, Littératures, Histoire, Imaginaires, Société, Territoires, Environnement ».  Il indique la pluridisciplinarité de ce laboratoire de recherche organisé en 3 axes  (Territoires, Représentation, Création), qui donnent lieu à des programmes scientifiques de recherche et à des opérations (colloques, workshops, etc).
Les enseignants chercheurs de la FLLASH – « Faculté des Lettres, Langues, Arts, Sciences humaines et sociales », une des composantes de l'Université de Valenciennes et du Hainaut Cambrésis (UVHC) –  sont en majorité membres du CALHISTE qui tient dès lors lieu de laboratoire d'accueil pour les doctorants.

> Le site du CALHISTE

4 - L'école doctorale SHS Lille Nord de France
A) Définition, domaines et spécialités
Les écoles doctorales sont des organes internes aux établissements publics habilités à délivrer le doctorat ; elles ont pour mission de mettre en œuvre la formation doctorale. En collaboration avec la Maison européenne des sciences de l’homme et de la société (MESHS), l'ED SHS Lille Nord de France propose une formation interdisciplinaire en SHS.

Cette ED est structurée en 5 domaines scientifiques et 4 spécialités.
Les domaines sont :

  • Philosophie, Philologie, Linguistique, Arts
  • Préhistoire, Archéologie, Histoire, Histoire de l’Art
  • Langues, Littératures, Civilisations
  • Psychologie comportementale et cognitive
  • Information/Communication, Sciences de l’Education

Les deux premiers sont susceptibles d'intéresser des étudiants en Arts et création numérique.

Les spécialités concernent :

  • Les Études européennes
  • Les Études visuelles
  • L'Argumentation, Décision, Action
  • La Santé : individu et société

Les deux premières, et peut-être la troisième, peuvent correspondre à des étudiants en Arts plastiques et création numérique

B) Offre de formation
La finalité d'une école doctorale est de former à la recherche par la recherche. Elle propose des Séminaires interdisciplinaires, des Formations à l'insertion professionnelle, une réflexion sur les Outils et les méthodes de recherche, les Langues. Elle soutient les Initiatives scientifiques des doctorants et propose des Stages. Par ailleurs, elle valide des séminaires de spécialités organisés par des laboratoires.

> Les séminaires interdisciplinaires
> Les séminaires de spécialités

C) Fonctionnement
L'école doctorale s'appuie :

  • Un Conseil composé de 26 membres qui se réunit 1 fois par an en formation plénière et une fois par trimestre en bureau. C’est le Conseil qui examine les demandes d’inscription, de dérogation et qui sélectionne les candidats aux allocations de recherche.
  • Un Bureau composé des 12 directeurs de laboratoires (dont le CALHISTE) ou leurs représentants (7 de l’université de Lille 3, 2 de l’université d’Artois, 2 de l’université de Valenciennes et 1 de l’ULCO) et de la directrice de la MESHS
  • Une Formation plénière qui comprend 12 directeurs de laboratoires ou leurs représentants (7 de l’université de Lille 3, 2 de l’université d’Artois, 2 de l’université de Valenciennes et 1 de l’ULCO), la directrice de la MESHS et 1 membre BIATOSS changeant chaque année par rotation entre les divers établissements, ainsi que 7 personnalités extérieures et 5 représentants élus des doctorants.

> le site de la MESHS

L’ED examine les candidatures retenues par les laboratoires. Cette évaluation est menée par  le Conseil en fonction de :

  • La qualité du cursus antérieur (une mention Bien ou Très Bien au master 2)

  • L’intérêt et de l’originalité du projet de recherche soigneusement rédigé par le candidat en 5 pages 

  • Sa faisabilité en 3 ans
  • Son adéquation avec la compétence du directeur de recherche et du laboratoire pressentis.
  • La capacité de l’équipe d’accueil à constituer un milieu scientifique propice à un accompagnement collectif de la thèse

  • Des perspectives d’insertion professionnelle dans le milieu scientifique ou socio-économique.

L'engagement qu'elle prend auprès du doctorant et, inversement, les "devoirs" que ce dernier doit remplir sont régis par une Charte qui est co-signée lors de l'inscription par le doctorant, le directeur de thèse (ou le co-directeur), le directeur du laboratoire, le directeur de l'école doctorale.

> La Charte

II - L'inscription proprement dite, les réinscriptions

1 - Les étapes pour l’inscription
L'inscription est soumise à un avis d'admission dont la demande est préparée par le futur Directeur de thèse. Après l’avis favorable rendu par le directeur du laboratoire (CALHISTE), le directeur de l'école doctorale fait connaître son avis. Si celui-ci est favorable, la décision finale est rendue par la Présidence de l’Université de Valenciennes.
Le service des inscriptions de l’UVHC adresse un mail invitant le doctorant à procéder à son inscription administrative.
Le candidat doit être attentif au calendrier. En ce qui concerne l'année 2013-2014, il doit transmettre le dossier complet, signé par le directeur de recherche, au directeur du laboratoire pour le 16/10/2013. Les dossiers retenus par le laboratoire seront transmis à l'ED pour le 04/11/2013. Le Conseil de l’ED examine la demande de candidature 12/11/2013.

> Les 5 étapes pour candidater

2 - Réinscriptions et rôle des Comités de thèse, soutenance
La réinscription, ou passage d'une année de thèse à l'année suivante, n'est pas automatique. Au département d'Arts de Valenciennes, et dès la fin de la première année,  les doctorants présentent leurs travaux devant des Comités de thèse avant chaque réinscription. Ces "CT"  sont composés du directeur de thèse, d'enseignants du département et, éventuellement, d'invités extérieurs (enseignants, chercheurs, experts ou professionnels). Dans la mesure du possible, ces Comités de thèse se tiennent sur une même journée inscrite à l'EDT ; journée à laquelle tous les doctorants du département sont tenus d'assister. L'avis de CT est consultatif et leur composition ne doit pas préjuger de la composition des jurys de thèse.  Ils permettent néanmoins un accompagnement interdisciplinaire et professionnel qui, construit sur les 3 ans de doctorat, sera fort utile à l'après thèse et à l'insertion professionnelle du jeune docteur.

L'admission en 2e année est soumise à l'envoi au CALHISTE d’un formulaire de suivi doctoral (le test ELAO doit avoir été passé au préalable). Le laboratoire transmet le dossier à l’ED. L’admission en 3e année dépend du résultat d’une audition avec le directeur ou l’équipe de direction du laboratoire de rattachement. Lors de cet entretien, le candidat présente l’état d’avancement de ses travaux et remet le formulaire de suivi doctoral. À l’issue de la procédure, le laboratoire transmettra le dossier à l’ED. L'admission en 4e année et plus se fait sur dérogations, celles-ci ne seront octroyées que sur présentation des chapitres rédigés et sur avis motivé du directeur de recherche et du directeur de laboratoire. La demande de 5e année sera accompagnée du compte-rendu d'entretien avec le directeur de recherche et celle de 6e année du compte-rendu d'entretien avec le directeur du laboratoire. Aucune dérogation au-delà de la 6e année ne sera attribuée. Toute absence d'inscription d'une année est considérée comme un abandon et ne pourra donner lieu à aucune réinscription ultérieure.

Trois mois avant la date retenue pour la soutenance, le directeur de thèse avertit le Bureau des études doctorales et l'ED. Il propose le nom de deux rapporteurs et la composition du jury. Après accord de l’ED sur ces deux points, et au minimum 3 mois avant la soutenance, les exemplaires sont adressés aux deux pré-rapporteurs et la thèse déposée en un exemplaire au Bureau des Études doctorales de l'UVHC. 
Si les pré-rapports sont favorables, la thèse est envoyée, au moins 6 semaines à l'avance, aux autres membres du jury. L’ED peut reporter la soutenance, voire l’annuler si les pré-rapports ne sont pas satisfaisants.

> Les étapes de la thèse

III - Les modes de financement du doctorat

Le doctorat peut être financé de plusieurs manières.

1 - Par un emploi salarié pouvant ouvrir sur le doctorat par VAE (Validation des Acquis de l'Expérience)
Les membres du jury apprécient le parcours professionnel et les compétences du candidat, évaluent leur maîtrise du sujet de recherche ainsi que leurs capacités à mettre en oeuvre une recherche scientifique. Un diplôme acquis par la voie de la VAE a la même valeur qu’un doctorat  acquis par la voie de la formation. La préparation comporte 4 étapes qui vont de la recevabilité administrative et pédagogique de la demande, à l'entretien avec le jury VAE, en passant par la contractualisation de la démarche et formalisation du dossier de VAE.
À titre d'exemple, cette formule permet à des enseignants du secondaire d'accéder au doctorat dès lors qu'ils sont engagés dans des travaux de recherche donnant lieu à publication.  voir : http://edshs.meshs.fr/doctorat-et-hdr/le-doctorat-par-vae

2 - Par un contrat doctoral
Les universités peuvent salarier des doctorants à travers un « contrat doctoral ». Les doctorants sont recrutés pour trois ans, suite à l'examen et à la sélection des candidats par l'école doctorale, après avis du directeur de thèse et du directeur du laboratoire de rattachement. La recevabilité d’une candidature est conditionnée par l’inscription du candidat en première année de doctorat depuis moins de six mois sans condition d’âge ou de nationalité.
Pour poser une candidature, il faut avoir obtenu une mention Très Bien au master. Si le contrat doit suivre l'obtention du master, ce dernier sera obligatoirement soutenu en juin et donner lieu à une attestation de résultat. Une publication est une garantie supplémentaire. Toute candidature nécessite l’accord d’un directeur de recherche HDR  (spécialiste du champ de la thèse et ne dirigeant pas plus de 8 doctorants) et l’accord d’un laboratoire attestant l’intégration du candidat dans l’un de ses axes. Le Conseil de l'ED SHS statue sur les candidatures et sélectionne les meilleures pour une audition généralement en juin qui précède la 1ère inscription en doctorat.
Le service du doctorant contractuel peut être exclusivement consacré à la préparation du doctorat. Le plus souvent, il inclut une activité complémentaire, d'une durée d'un sixième de la durée annuelle du travail (de 1607h soit 268 heures ou 32 jours de mission ou 64 heures équivalent TD). Il s'agit de TD, d'aide à la diffusion des résultats de recherche, etc.

> Le contrat doctoral

3 - Un contrat d'ATER, une charge de cours
Un attaché temporaire d'enseignement et de recherche est un enseignant-chercheur employé en contrat à durée déterminée. Il peut être recruté pour un an afin de terminer une thèse de doctorat, ou à la fin de son doctorat. Il peut aussi être recruté pour trois ans parmi les fonctionnaires de catégorie A, des enseignants du second degré, par exemple, pour préparer une thèse de doctorat. Les postes d'attaché temporaire d'enseignement et de recherche proviennent de vacances de postes de maîtres de conférences ou de professeurs des universités. Pour un poste à temps plein, l'ATER effectuera 192 h équivalent TD.
Les chargés de cours sont des vacataires. L'étudiant préparant un doctorat est donc recruté au titre d'agent temporaire. Il ne peut pas assurer de cours magistraux et ne peut enseigner plus de 96 heures équivalent TD.

4 - Une allocation régionale
Attribuées par le Conseil régional du Nord – Pas de Calais, ces allocations s’adressent à des étudiants en cours ou titulaires d'un Master 2 qui travaillent sur des sujets impliquant le développement social ou économique d’une région. De préférence, elles viennent en complément de co-financements accordés par des pôles de compétitivité, c’est-à-dire par des « regroupement sur un même territoire d'entreprises, d'établissements d'enseignement supérieur et d'organismes de recherche publics ou privés qui ont vocation à travailler en synergie pour mettre en œuvre des projets de développement économique pour l'innovation. » Le co-financement peut toutefois concerner d’autres organismes publics ou privés.
Les appels d’offre sont généralement lancés dès février pour une réponse en juillet. Le texte de l'appel à candidatures est publié sur le site internet de la Région Nord - Pas de Calais.

5 - Une bourse Cifre
Le sigle signifie « Conventions Industrielles de Formation par la Recherche ».
Animées et gérées par l'Association nationale de la recherche technique (ANRT) pour le compte du Ministère de la Recherche, les CIFRE aident au recrutement de jeunes BAC+5 dont l'emploi aboutira à l'obtention d'une thèse de doctorat. Elles associent trois partenaires : une entreprise, un jeune diplômé, un laboratoire.
Les candidatures sont possibles toutes l'année, y compris au cours de la première année de thèse, pour les candidats titulaire d'un master.

> Le site de l'ANRT