Ludovic Nys

Contact : ludovic.nys@univ-valenciennes.fr

Ludovic Nys est docteur en histoire de l'art et licencié en langues orientales (langues du Caucase) de l'Université catholique de Louvain. Né à Tournai (Belgique) le 25 mars 1960, il est enseignant-chercheur (Maître de conférences) à l'Université de Valenciennes (laboratoire Calhiste). En novembre 2012, il a soutenu à l'Université de Paris 4-Sorbonne une thèse d'habilitation à diriger des recherches (HDR) (qualifié en février 2013), intitulée : Art et vie de cour en Hainaut sous les Avesnes et les Bavière. 1280-1417.
Depuis sa thèse doctorale consacrée à la production funéraire des ateliers de tombiers du Tournaisis, défendue en janvier 1991 à l'Université de Louvain, ses recherches portent en priorité sur les arts figurés (peinture sur panneau et sculpture) à la fin du Moyen Âge (XIIIe-XVe siècles) dans l'Europe du nord-ouest et sur le mécénat artistique dans les milieux de cour de l'Europe septentrionale.

Ouvrages (bibliographie sélective)

  • L. Nys, La pierre de Tournai. Son exploitation et son usage aux XIIIème, XIVème et XVème siècles, Tournai : Archives du Chapitre cathédral / Louvain-la-Neuve : Publications de la Faculté de Philosophie et Lettres de l'Université de Louvain, 1993 (Tournai - Art et histoire, n° 8)
     
  • L. Nys, Les tableaux votifs tournaisiens en pierre, 1350-1475, Bruxelles, 2001 (Académie royale de Belgique - Mémoire de la Classe des Beaux-Arts, in-8°, XVII)
     
  • M. Gil et L. Nys, Saint-Omer gothique. Les arts figuratifs à Saint-Omer à la fin du Moyen Âge 1250-1550 : peinture - vitrail - sculpture - arts du livre, Valenciennes : Presses Universitaires de Valenciennes, 2004
     
  • L. Nys et A. Salamagne (dir.), Valenciennes aux XIVe et XVe siècles. Art et Histoire, dir. L. Nys et A. Salamagne, Valenciennes : Presses Universitaires de Valenciennes, 1996
     
  • L. Nys et D. Vanwijnsberghe (éd.), Campin in Context.Peinture et société dans la vallée de l'Escaut à l'époque de Robert Campin 1375-1445, Actes du colloque international organisé par l'Université de Valenciennes et du Hainaut-Cambrésis, l'Institut royal du Patrimoine artistique et l'Association des Guides de Tournai, Tournai, Maison de la Culture, 30 mars-1er avril 2006, Valenciennes/Bruxelles/Tournai, 2007

Articles et communications de colloques

  • L. Nys et D. Lievois, « Not Timotheos again! The portrait of Godevaert de Wilde, receiver of Flanders and of Artois?  », in : B. Cardon, J. Van der Stock, D. Vanwijnsberghe (éd.), "Als ich can". Liber Amicorum of Professor Dr. Maurits Smeyers, 2, Paris / Leuven / Dudley (MA) : Uitgeverij Peeters, 2002 (Corpus van verluchte handschriften, XII - Low Countries series 9), p. 1037-1057
     
  • L. Nys, « Le triptyque Seilern : une nouvelle hypothèse », in : Revue de l'art, n° 139, 2003-1, p. 5-20
  • L. Nys, « Les laitons coulés », in : L'art flamand et hollandais. Le siècle des Primitifs 1380-1520, éd. C. Heck, Paris : Citadelles & Mazenod, 2003, p. 434-451
     
  • L. Nys, « L'art à la cour de Flandre à l'époque du mariage de Philippe le Hardi et Marguerite de Male », in : Les Princes des fleurs de lis. L'art à la cour de Bourgogne. Le mécénat de Philippe le Hardi et de Jean sans Peur (1364-1419), catalogue d'exposition, Dijon, musée des Beaux-Arts, 28 mai-15 septembre 2004 / The Cleveland Museum of Art, 24 octobre 2004-9 janvier 2005, Paris : RMN, 2004, p. 52-64
     
  • L. Nys, « Par-deçà et par-delà, de Tournai à Poligny : Usages et fonctions de l'œuvre d'art chez un grand prélat bourguignon, Jean Chevrot », in : L'artiste et le clerc. Commandes artistiques des grands ecclésiastiques à la fin du Moyen Âge (XIVe-XVIe siècles), éd. Fabienne Joubert, Paris : Presses de l'Université de Paris-Sorbonne, 2006 (Cultures et civilisations médiévales, XXXVI), p. 41-103

  • L. Nys, « Le Maître de Flémalle à Gand à propos du Mariage de la Vierge et de l'Annonciation du musée du Prado », in : Campin in Context. Peinture et société dans la vallée de l'Escaut à l'époque de Robert Campin 1375-1445, dir. L. Nys, D. Vanwijnsberghe (éd.), Actes du colloque international organisé par l'Université de Valenciennes et du Hainaut-Cambrésis, l'Institut royal du Patrimoine artistique et l'Association des Guides de Tournai, Tournai, Maison de la Culture, 30 mars-1er avril 2006, Valenciennes/Bruxelles/Tournai, 2007, p. 239-254

  • L. Nys, « Jean van Eyck et Clèves. Pour seuls indices, des œillets 'de gueules et d'argent', un tau et une clochette! », in : Francia. Forschungen zur westeuropäischen Geschichte (Deutschen Historischen Institut Paris), t. 35, 2008, p. 63-94
    F. Muret, L. Nys, « Les peintures de la Salle-le-Comte de Valenciennes, 1373-1377 », in : Miscellanea in memoriam Pierre Cockshaw (1938-2008). Aspects de la vie culturelle dans les Pays-Bas méridionaux (XIVe-XVIIIe siècle), 2, éd. F. Daelemans, A. Kelders (éd.), Bruxelles : Bibliothèque royale de Belgique, 2009 (Archives et Bibliothèques de Belgique, n° spécial 82), p. 323-374

  • L. Nys, « "Alant de Valenciennes a Paris as juiaulz". Le Hainaut et la France sous les derniers Capétiens et Philippe VI de Valois. Cadeaux, trousseaux et cassettes », in : La cour du prince. Cour de France et cours d'Europe, XIIe-XVe siècles, dir. M. Gaude-Ferragu, B. Laurioux et J. Paviot, Paris : Champion, 2011, p. 433-450

  • L. Nys, « En ramenbrance de ses predecesseurs. Tendances de la sculpture officielle sous Philippe le Bon et Charles le Téméraire », in : T. Hiltmann et W. Paravicini (éd.), La cour de Bourgogne et l'Europe. Le rayonnement et les limites d'un modèle culturel, Actes du colloque international, Paris, Institut historique allemand / Deutsches Historisches Institut, 9-11 octobre 2007, Ostfildern, 2011 (Francia), p. 333-349