Page facebook de l'UPHF Twitter de l'UPHF YouTube de l'UPHF PRO'fil : le réseau professionnel de l'Université
     

[Fouille] Porsuk - Zeyve Höyük : plus de 3500 ans d'histoire

Mission archéologique française de Porsuk - Eté 2019 dirigée par Claire Barat

[Fouille] Porsuk - Zeyve Höyük : plus de 3500 ans d'histoire | Mission archéologique française de Porsuk - Eté 2019 dirigée par Claire Barat

La fouille de Porsuk – Zeyve Höyük (province de Niḡde, sud de la Capppadoce) est la seule fouille archéologique sous direction française en Turquie. 
Sa directrice, Claire Barat, maître de conférences en histoire ancienne et archéologie classique à l’Université Polytechnique Hauts-de-France (Valenciennes), a reçu le soutien de la Commission des Fouilles du Ministère des Affaires Etrangères et de l’Europe, ainsi que du laboratoire de recherche CALHISTE (EA 4343) de l’Université Polytechnique Hauts-de-France, pour poursuivre des recherches qui couronnent cinquante ans de présence archéologique française sur le site.

Le site de Porsuk – Zeyve Höyük est un site archéologique hittite majeur en Anatolie Centrale qui a été occupé depuis au moins le XVIIe s. av. J.-C. Il présente des fortifications en briques crues, jusqu’à huit mètres d’élévation, exceptionnellement bien conservées grâce aux incendies qui ont touché le site et cuit la brique.

Après la chute de l’Empire hittite (vers 1185 av. J.-C.), le site a continué d’exister, sous les royaumes néo-hittites, sous l’empire perse, à l’époque hellénistique et à l’époque romaine, jusqu’à l’époque médiévale (XIe s.).

La campagne de l’été 2019 a permis de lancer un travail de préservation et de conservation des fortifications hittites grâce à l’utilisation de la technique de la brique crue, identique à la technique originale d’époque hittite, vieille de plus de 3500 ans. Il s’est agit d’utiliser un savoir-faire local, à savoir l’utilisation de la brique crue dans l’architecture traditionnelle de la région du sud de la Cappadoce. Ainsi, la mission archéologique française de Porsuk – Zeyve Höyük entend contribuer à la conservation d’un savoir-faire et à la préservation d’un patrimoine local, dans le cadre d’une démarche éco-responsable.

Lors de la campagne de l’été 2019, des habitats privés d’époque romaine (Ier s. av. J.-C.- IIe s. ap. J.-C.) ont été fouillés et ont permis d’observer l’intégration du territoire de Porsuk – Zeyve Höyük au monde romain par le biais du mode de vie et des importations céramiques.

Durant toute l’Antiquité, le site de Porsuk – Zeyve Höyük a occupé une position stratégique, le long de la grande route qui traversait l’Anatolie du nord au sud et permettait de franchir le Taurus (c’est le tracé de l’actuelle autoroute Ankara-Adana) afin de passer en Syrie et au-delà.

La mission archéologique française de Porsuk – Zeyve Höyük a développé des partenariats scientifiques avec les universités turques d’Hacı Bektaş Veli à Nevşehir, d’Hacettepe à Ankara et Hitit à Çorum, et collabore régionalement avec les autres missions archéologiques du sud de la Cappadoce (fouilles de Kınık, Université de New York ; fouilles de Kermerhisar, Université d’Aksaray ; fouilles de Tepecik – Çiftlik, Université d’Istanbul) et de Cilicie (fouilles de Sirkeli Höyük, Université de Berne) par la mutualisation de moyens et de chercheurs, afin d’avoir une meilleure connaissance de l’archéologie régionale.

La mission archéologique française de Porsuk – Zeyve Höyük assure la formation d’étudiants turcs et français aux techniques et méthodes de l’archéologie, avec le soutien du Service Régional de l’Archéologie (SRA) de la Direction Régionale des Affaires Culturelles (DRAC) de Nouvelle Aquitaine (Ministère de la Culture et de la Communication), et contribue ainsi à la promotion du savoir-faire archéologique français à l’étranger.
Les recherches menées sur le site de Porsuk-Zeyve Höyük s’inscrivent dans un esprit pluridisciplinaire et polytechnique, avec un recours aux techniques scientifiques les plus modernes, comme la prospection géophysique (en 2018, en collaboration avec le laboratoire LIENSs, UMR 7266, Université de La Rochelle) et le survol du site par drone.

En 2020, la mission archéologique française de Porsuk – Zeyve Höyük engagera de nouveaux travaux de fouilles et de restauration de la fortification hittite, avec pour objectifs de faire avancer la recherche scientifique sur un site occupé depuis plus de 3500 ans, de protéger un patrimoine archéologique majeur en Turquie et de présenter au public ce site exceptionnel.

Voir quelques photographies