Le séminaire

Animé par Ana Póvoas, le séminaire Intelligence spatiale vise à sensibiliser les doctorants à la dimension spatiale de la société, présente dans leurs objets de recherche et partout ailleurs.

Une image contenant intérieur, fenêtre, noir, rideauCrédit : Ana Póvoas

Animé par Ana Póvoas, le séminaire doctoral proposé par la Chaire Intelligence spatiale vise à sensibiliser les doctorants à la dimension spatiale de la société présente dans leurs objets de recherche et partout ailleurs.

Le séminaire a comme objectif d’outiller les doctorants pour construire des ponts interdisciplinaires tout au long de leurs recherches et de leur vie professionnelle, développant leur capacité d’analyse et d’action dans le monde social, dans toute sa complexité.
La qualité innovante de notre approche réside dans les contenus, par la transmission de théories qui ont changé le paysage des sciences sociales au cours des derniers 40 ans (théorie de l’espace, de l’habiter, de l’urbanité, de la justice spatiale, etc.). Nous avons recours à une palette variée d’outils méthodologiques, classiques et innovants que comprennent : les séances thématiques proposées par des chercheurs invités, la construction de chroniques sur l’actualité et le commentaire d’objets cinématographiques qui communiquent des énoncées fondamentales de connaissance théorique et empirique sur les sociétés. Le tout bien arrosé de débats horizontaux entre tous les participants, qui comprennent cinq chercheurs expérimentés.

Inscriptions
Inscription nécessaire auprès de Betty Figula
Participation ouverte aux doctorants et chercheurs de l’UPHF ainsi qu’aux étudiants de master en fin de parcours.

Coordination pédagogique : Ana Póvoas
SESAM : Sciences économiques, sociales, de l'aménagement et du management


Séance #01

Le tournant géographique par Jacques Lévy.
Géographie du film Dogville.

19 novembre 2020, de 13h30 à 17h30 (visioconférence)

Une image contenant extérieur, personnes, montagne, debout  Crédit : Jacques Lévy.

Chercheurs et doctorants se retrouvent un après-midi par mois pour dialoguer sur l’actualité, les théories de sciences sociales de l’espace, l’espace et le cinéma, les textes fondamentaux pour lire les sociétés contemporaines. Pour cette première séance, Norbert Elias, Jacques Lévy et Lars von Trier nous permettent d’appréhender le paradigme dimensionnel de l’espace ainsi que les concepts de société de communautés et de société d’individus.
L’analyse géographique du film Dogville, de Lars Von Trier, lance deux questions que nous explorerons tout au long du séminaire : qu’est-ce le film nous dit sur l’espace des sociétés dans ce film ? Comment le langage cinématographique communique-il ces énoncés ?

Au programme :
Traitement d’un thème de l’actualité
Le tournant géographique, par Jacques Lévy
Où est l’espace ? Analyse géographique du film Dogville de Lars Von Trier, 2003

Présentation de Jacques Lévy

Coordination pédagogique : Ana Póvoas
SESAM : Sciences économiques, sociales, de l'aménagement et du management


Séance #02

La justice spatiale par Ana Póvoas.
La liberté et l'égalité avec Marx, Engels et Tocqueville.

17 décembre 2020, de 13h30 à 17h30 (visioconférence)

Théorie de la justice spatiale - Chronique d'une construction scientifique<br />
Crédit : Ana Póvoas.

Chercheurs et doctorants se retrouvent un après-midi par mois pour dialoguer sur l’actualité, les théories de sciences sociales de l’espace, l’espace et le cinéma, les textes fondamentaux pour lire les sociétés contemporaines. Dans cette séance nous abordons les concepts de la théorie de la justice spatiale ainsi que sa construction collective au fil du temps. La lecture de Marx, Engels et Tocqueville nous permet d’avancer sur la compréhension de la relation historique entretenue entre les concepts de liberté et d'égalité.

Au programme :
La justice spatiale, par Ana Póvoas
Recherche en train de se faire : avancées et questionnements des doctorants
Textes fondamentaux : penser la liberté et l'égalité avec Marx, Engels et Tocqueville

Présentation d’Ana Póvoas

Coordination pédagogique : Ana Póvoas
SESAM : Sciences économiques, sociales, de l'aménagement et du management


Séance #03

L’habiter par Olivier Lazzarotti.
Géographie du film Am Ende kommen Touristen.

14 janvier 2021, de 13h30 à 17h30 (visioconférence)

Groupe de personnes Crédit : Pieter Bruegel l’Ancien.

Olivier Lazzarotti présente son approche scientifique de la notion de l’habiter. Son travail d’explorateur de ce en quoi la dimension géographique permet de rendre plus saisissable le réel nous amène à interpréter toute sorte d’objet et de production qui relève de l’activité humaine avec l’espace. Cette approche est présentée en trois temps : une introduction générale sur l’habiter et les concepts connexes, la dimension politique de la cohabitation et enfin la singularité des habitants. À l’appui de l’analyse d’un extrait de la Bible et d’un extrait du film The Errand Boy (Jerry Lewis, 1961), le chercheur nous amènera à relier la question de savoir qui l’on est à celle d’où l’on est.
Deux doctorants dialoguent sur leur analyse géographique du film Am Ende kommen Touristen [Et puis les touristes] de Robert Thalheim, 2007, puis ouvrent l’échange à tous les participants.

Au programme :
L’habiter, par Olivier Lazzarotti
Traitement d’un thème de l’actualité
Où est l’espace ? Analyse géographique du film Am Ende kommen Touristen [Et puis les touristes] de Robert Thalheim, 2007.

Présentation d’Olivier Lazzarotti

Coordination pédagogique de Ana Póvoas
SESAM : Sciences économiques, sociales, de l'aménagement et du management


Séance #04

L’esthétique de l’urbanité par Mirza Mirza Tursić.
Le visible et l’invisible avec Maurice Merleau-Ponty.

11 février 2021, de 13h30 à 17h30 (visioconférence)

Maison et jardinCrédit : Mirza Tursić

Mirza Tursić expose son travail de recherche sur l’esthétique de l’urbanité. Qu’est-ce que l’expérience esthétique ? Comment le jugement de beauté se produit-il dans l’environnement urbain ? Mirza Tursić aborde ses questionnements de départ, ses lectures, son croisement innovant entre les vastes champs de l’espace et de l’esthétique. Par cette approche diachronique de son travail de recherche, dans lequel les habitants sont aussi coproducteurs du savoir scientifique, Mirza Tursić relie ses choix méthodologiques affirmés (comprenant la technique d’entretien qualitatif photo élicitation) avec la synthèse théorique novatrice qui énonce la ville comme espace esthétique. Une attention est portée à l’espace comme le pilier qui supporte toute connaissance.
Deux doctorants dialoguent sur leur lecture du texte « Réflexion et interrogation », premier chapitre de l’ouvrage Le visible et l’invisible de Maurice Merleau-Ponty, puis ouvrent l’échange à tous les participants.

Au programme :
L’esthétique de l’urbanité, avec Mirza Tursić
Recherche en train de se faire : avancées et questionnements des doctorants
Textes fondamentaux : le visible et l’invisible avec Maurice Merleau-Ponty.

Coordination pédagogique de Ana Póvoas
SESAM : Sciences économiques, sociales, de l'aménagement et du management


Séance #05

Histoire et épistémologie de la géographie, Yann Calbérac

Jeudi 25 mars à partir de 13h30 (visioconférence)

Histoire et épistémologie de la géographie, Yann CalbéracCrédit : Yann Calbérac

Plus d'infos


Séance #06

Spatialité adolescentes et construction du rapport au monde, Sylvie Joublot-Ferré

Jeudi 15 avril 2021 à partir de 13h30 (visioconférence)

Spatialité adolescentes et construction du rapport au monde, Sylvie Joublot-Ferré

Plus d'infos


Séance #07

Penser (par) la carte. L’espace public et la marche à Mumbai et à Tokyo, Carole Lanoix

Vendredi 7 mai 2021, de 13h30 à 17h30 (visioconférence)

Penser (par) la carte. L’espace public et la marche à Mumbai et à Tokyo, Carole LanoixCrédit : Carole Lanoix

Plus d'infos


Séance #08

Fragments d’une autobiographie scientifique, par Irène Sartoretti.
Géographie du film Urbanité(s), de Jacques Lévy, 2013.

10 juin 2021, de 13h30 à 17h30 (Campus Tertiales)

Géographie - CartesCrédit : Guillermo Kuitca

Plus d'infos