pedagogie:wifi_ou_filaire

Wifi ou filaire ? Quelle méthode pour se connecter au réseau pendant un cours

Dans le cadre de vos enseignements, l'accès réseau vous sera peut-être (certainement) nécessaire.

2 solutions s'offrent à vous ; des points de vigilance et des conseils sont à prendre en compte.

La première question à vous poser quand vous enseignez dans une salle est : existe-t-il du réseau, et si oui est-il filaire (via une prise) ou wifi ? Si une prise réseau est disponible, nous vous conseillons de privilégier cette solution.

Dans certaines salles de cours et dans certains amphis, des prises réseau sont disponibles.

Avantage : un accès au réseau plus fiable

Inconvénient : anticipation indispensable + pour les ordinateurs professionnels seulement (acquisition UPHF)

  1. Vérifier que la prise fonctionne (se rapprocher d'un technicien ou poser la question via le helpdesk - outil de demande d'intervention)
  2. Demander à ce que votre ordinateur portable ait l'autorisation pour accéder au réseau du bâtiment si ce n'est pas déjà le cas. ⇒ Si nécessaire, faire une demande d'intervention via le helpdesk (ENT, onglet “Mon bureau” > “Demande d'intervention”)
  3. Disposer d'un câble réseau suffisamment long

La quasi totalité de l'UPHF est couverte en wifi, sauf certaines zones et cela pour différentes raisons.

Avantage : accès facile au réseau, quel que soit l'endroit de l'UPHF, sans contrainte matérielle

Inconvénient : dépendance par rapport à la qualité du signal

Cependant, la qualité du wifi peut varier en fonction de plusieurs facteurs, notamment (non exhaustif) :

  • éloignement par rapport à la borne
  • présence de cloisons entre vous et la borne
  • nombre de personnes présentes dans l'environnement
  • “pollution” par les autres ondes (wifi, bluetooth), par des matériels qui souhaitent se connecter à la borne wifi ou qui dialoguent avec d'autres appareils

Une histoire pour comprendre le principe

Un bon parallèle pour comprendre cela est d'imaginer un enseignant dans un amphi. L'enseignant incarne la borne wifi, et les étudiants tout autour jouent le rôle des appareils qui émettent des ondes (pour dialoguer avec la borne ou pas). Quand un étudiant pose une question à l'enseignant, tout fonctionne bien ; quand ce sont des étudiants successivement, tout fonctionne aussi très bien même si l'enseignant est davantage sollicité. Cependant, si plusieurs étudiants se mettent à discuter entre eux dans la salle, en plus des questions que d'autres étudiants posent à l'enseignant, la qualité de concentration de l'enseignant est de moins bonne qualité ou beaucoup plus complexe à assurer.

La même logique peut être appliquée dans une salle de classe ou un amphi, où tout un ensemble d'appareils émettent : au plus il y aura d'appareils qui émettront des ondes en même temps, même si ces signaux sont destinés à faire dialoguer un ordinateur portable et un smartphone qui partage sa connexion, au moins la qualité du signal sera bon.

Il est donc conseillé d'adopter différentes bonnes pratiques pour améliorer la qualité du signal en demandant aux étudiants :

  • de ne pas se connecter au wifi de l'UPHF (sauf demande express de votre part)
  • de couper toutes les autres émissions d'ondes (partage de connexion, connexions entre appareils via bluetooth, wifi, …)

Le plus simple étant de demander aux étudiants de mettre leurs smartphones en mode avion et de couper le wifi et le bluetooth de leurs ordinateurs portables.

Privilégier le réseau Eduroam. Des informations complémentaires sur disponibles sur le wiki.

Si vous repérez des manques, des zones blanches dans les locaux de l'UPHF, merci d'en faire part à guy.bisiaux@uphf.fr

Il est, de plus, préférable d'organiser cette remontée d'informations à plusieurs enseignants en même temps (remontée d'information via les responsables pédagogiques, les directions d'UA ou de composante, …), pour une analyse plus complète des besoins.

  • pedagogie/wifi_ou_filaire.txt
  • Dernière modification: 2020/09/11 16:12
  • de Faure Celine