Page facebook de l'UPHF Twitter de l'UPHF YouTube de l'UPHF Instagram de l'UVHC PRO'fil : le réseau professionnel de l'Université
     

Séminaire

La responsable du séminaire du LAMAV est Virginie Régnier

Lieu et heure :  le séminaire du LAMAV a lieu le jeudi de 14h00 à 15h00, Bâtiment Abel de Pujol 2, UPHF, Le Mont Houy, Valenciennes.

Pour recevoir (ou ne plus recevoir) régulièrement le programme par courrier électronique et chaque jeudi un rappel de l'exposé du jour, merci d'envoyer un message à virginie.regnier [at] uphf.fr
 

Programme et résumés

  • Jeudi 14/10/2021 à 14 h dans l'amphi 70E : Alessandro Paolucci, université de L'Aquila

    Titre : Exponential stability for some semi-linear wave-type equations with viscoelastic/frictional damping and time delays
    Résumé : In this talk we will study a class of semilinear wave-type equations with viscoelastic damping and delay feedback with time variable coefficient. By combining semigroup arguments, careful energy estimates and an iterative approach we are able to prove, under suitable assumptions, a well-posedness result and an exponential decay estimate for solutions corresponding to small initial data. We will, then, focus our attention to wave type equations with frictional damping and time delay by proving the exponential stability for solutions to these models. Finally, we will generalize the theory presented to semi-linear wave type equations with an infinite number of time delays by using a Banach fixed point argument. All the results are followed by examples. In particular, we will analyze damped wave and plate equations with time delays. Joint work with Cristina Pignotti (University of L’Aquila).
     

  • Séances prévues (résumés à venir) :
    • 28/10 : Andrés Lopez Lopera (DMI), à 13h30
    • 18/11 : Mohammad Akil
    • 25/11 : Damien Galant
    • 02/12 : Haidar Badawi
    • 16/12 : Franck Boyer
       
  • Jeudi 23/09/2021 à 14 h 30 dans l'amphi 70E : Mamadou N'Diaye, maître de conférences contractuel au DEMAV

    Titre : High-order A stable locally implicit time schemes for linear ODEs
    Résumé
    : When solving wave equations in a complex geometry, the mesh may contain very small elements. For this reason, explicit schemes may have a highly restrictive stability condition leading to a prohibitive computational time. Using implicit time schemes allow to take a large time step, but the solution of the linear system to be solved in this approach requires a large amount of memory space, especially in 3D. Locally implicit time discretizations can be of great interest for accurate simulations of wave propagation in complex media. They allow to use unconditionally stable schemes in the regions of computational domain covered by small cells and explicit schemes in the remaining. The receivable values of the time step are then increased which reduces the computational costs while limiting the dispersion effects. In this talk, we propose to combine optimized explicit schemes and implicit schemes to form high-order locally implicit schemes for linear ODEs, including in particular wave problems.
     


 

  • Jeudi 01/07/2021 à 14 h (dans l'amphi 70E et simultanément sur BBB) : Florent Dewez, docteur de l'UPHF et chercheur post-doctoral à l'INRIA

    Titre : Une approche statistique pour l'optimisation de trajectoire
    Résumé : L'optimisation de trajectoire est un champ de recherche académique et industrielle ayant de nombreuses applications dans des problématiques concrètes. Les méthodes de résolution classiques reposent souvent sur le contrôle optimal et nécessitent donc la connaissance de la dynamique du système étudié. Néanmoins, en pratique, la dynamique est rarement connue avec précision, ce qui peut affecter le réalisme des solutions numériques.Dans cet exposé, on présentera une méthode d'optimisation de trajectoire qui ne requiert pas la connaissance explicite de la dynamique. Cette méthode tire profit de l'information contenue dans des données de trajectoire disponibles pour en déduire un problème d'optimisation régularisé via une approche par maximum a posteriori. Le terme de régularisation force la solution à rester proche des données relativement à une certaine métrique; cette métrique est estimée à partir des données et tient compte notamment de certaines caractéristiques des trajectoires. La solution obtenue possède ainsi un certain réalisme hérité des données, et cela, de manière automatique.
    On présentera une application concrète au problème de minimisation de la consommation de carburant d'un avion de ligne lors de la phase de montée. Ce problème a été à l'origine du développement de la méthode.
    Ce travail a été réalisé dans le cadre du projet Perf-AI, financé par Clean Sky 2 (H2020), et en collaboration avec Benjamin Guedj (CR Inria), Arthur Talpaert (IR Inria) et Vincent Vandewalle (Mcf Université de Lille).
     

  • Jeudi 10/06/2021 à 14 h (en distanciel) :  Mohammad Akil, Université Savoie Mont Blanc à Chambéry

    Titre : L'influence des coefficients d'un système d'équations d'ondes couplées par la vitesse sur sa stabilisation polynomiale
    Résumé : Dans cette présentation, nous considérons un système de deux équations d'ondes 1-d couplées par les vitesses avec un amortissement de type fractionnaire sur le bord. Premièrement, nous montrons que le système est fortement stable si et seulement si le paramètre de couplage "b" des deux équations est en dehors d'un ensemble discret de valeurs réelles exceptionnelles. Ensuite, nous montrons que notre système n'est pas uniformément stable. Par conséquent, nous recherchons un taux de décroissance polynomiale pour des données initiales régulières. En utilisant la méthode fréquentielle combinée à la méthode du multiplicateur, nous prouvons que le taux de décroissance énergétique et l'ordre optimal est fortement influencé par la nature du paramètre de couplage "b", la propriété arithmétique de la vitesse de propagation des ondes "a" et l'ordre de l'amortissement fractionnaire.

     

  • Jeudi 03/06/2021 à 14 h (en distanciel) : Feriel Bouhadjera, ATER au Laboratoire Painlevé de Lille

    Titre : Régression non paramétrique pour des données incomplètes
    Résumé : Nous discuterons plusieurs approches d'estimation non paramétrique de la fonction de régression lorsque la variable d'intérêt est incomplète. Nous nous intéresserons à un certain type de données incomplètes très observées en pratique, qui est la censure aléatoire à droite. Plus précisément, nous verrons en détails trois méthodes d'estimation : classique (Nadaraya–Watson), locale linéaire et erreur relative. Sous des hypothèses appropriées, nous donnerons un résultat de convergence uniforme presque sûre (sur un compact) avec vitesse établie pour l'une d'elles. Pour consolider notre résultat théorique, nous montrerons sur une étude numérique avec des données générées les performances et l'efficacité de la méthode. Enfin, nous terminerons par l'étude de deux exemples de données réelles.

     

  • Jeudi 06/05/2021 à 14 h (en distanciel) : Florian Lavigne, ATER en mathématiques appliquées à l'IUT GEII et au LAMAV depuis octobre 2020

    Pour assister : https://bbb.uphf.fr/b/reg-nlo-3zj-t5c

    Titre : Modélisation biologique de l'adaptation de bactéries dans un environnement hétérogène : La population persiste-elle ou finit-elle par s'éteindre ?
    Résumé : Comprendre comment la diversité des plantes dans un agro-écosystème influe sur l'adaptation de pathogènes (bactéries ou virus) est une question actuelle en agro-écologie.
    Pour tenter de répondre à cette question, nous allons modéliser la dynamique adaptative d'une population migrante entre deux habitats par un système d'EDPs, en considérant les effets des mutations et de la sélection. Nous supposerons que l'adaptabilité d'un pathogène dépend de ses traits biologiques (regroupés dans son phénotype). Nous supposerons que la fonction représentant cette adaptabilité admet un phénotype optimal différent, dans chacun des environnements.
    Sous deux hypothèses différentes de modélisation de la sélection (soit locale et linéaire, soit non locale et non linéaire), nous obtiendrons un système d'équations différentielles paraboliques, admettant un unique couple de solution, ainsi qu'une caractérisation en temps long de la persistance ou de l'extinction de la population globale, selon le signe d'une valeur propre principale. Nous montrerons que la migration entre deux environnements diminue les chances de persister, avec un seuil létal de la migration, après lequel il est impossible pour la population de persister. Ces résultats, comparés avec des simulations stochastiques à individu centré, illustrent l'importance de mélanger des cultivars pour lutter contre des maladies.

  • Jeudi 08/04/2021, à 14 h (en distanciel) : Wael Youssef,  Professeur associé au Laboratoire KALMA  et au Département de Mathématiques de la Faculté des Sciences de l'Université Libanaise.

    Title : polynomial stabilization of the transmission problem of the Bresse beam in thermoelasticity.
    Abstract : We study the stabilization of the transmission problem of the Bresse beam in thermoelasticity. A non-exponential stability is established by using a result extended from the Weyl theorem. On the other hand, a polynomial stability is proved by using a frequency domain method.

  • Jeudi 01/04/2021, à 14 h (en distanciel) : Alessandro Duca, post-doc au Laboratoire de Mathématiques de Versailles depuis octobre 2020.

    Pour assister (exposé en français) : https://bbb.uphf.fr/b/reg-as2-zfb-8xu

    Title : Exact controllability of bilinear quantum systems on graphs in the absence of uniform spectral gap.
    Abstract : We consider the Schrödinger equation on a metric graph in the presence of a bilinear potential field whose time-dependent amplitude plays the role of control. Assuming suitable hypotheses on the control field and on the structure of the graph, we prove the local and global exact controllability of the equation in suitable spaces. The results are ensured even though it is not guaranteed the validity of a uniform spectral gap as it is common in this type of work. Finally, we present few applications of our theory.

  • Jeudi 25/02/2021, à 13 h (en distanciel) : Florian Bourse, professeur agrégé et docteur en mathématiques.

    Pour écouter l'enregistrement : https://bbb.uphf.fr/b/reg-alf-cpa-l4z

    Titre : Comment répondre à une question sans connaître la réponse ?

    Résumé : Le cloud permet aux utilisateurs d'accéder à de nombreux services en lignes en utilisant le stockage et la puissance de calculs de multiples machines connectées. Se pose alors la question de la protection des données. Le chiffrement des messages à l'aide de techniques cryptographiques traditionnelles rend impossible l'utilisation des données, et les serveurs du cloud ne peuvent alors fournir aucun service.
    Plusieurs approches ont été développées en cryptographie pour remédier à ce problème, et permettre au serveur d'effectuer les calculs nécessaires, tout en garantissant la confidentialité des données de l'utilisateur.
    Dans cet exposé, je vous propose un aperçu de deux de ces techniques : le chiffrement fonctionnel et le chiffrement totalement homomorphe.

  • Jeudi 4/02/2021, à 14 h (en distanciel) : Florian Lavigne, ATER en mathématiques appliquées à l'IUT GEII et au LAMAV depuis octobre 2020.

    Pour écouter l'enregistrement : https://bbb.uphf.fr/b/reg-iql-9se-nok

    Titre : Témoignage de la mise en place de la Pédagogie Inversée en Mathématiques

    Résumé : Lors de son doctorat, Florian LAVIGNE a pu suivre différentes formations liées à cette récente pédagogie. Suite aux obligations pédagogiques liées à son contrat, il a pu tester cette technique lors de ses cours d'Algèbre Linéaire, donnés à des étudiants en Classe Préparatoire Intégrée à Aix-Marseille. Le but de cette méthode est de transformer l'apprentissage des notions par l'étudiant (qui est fait traditionnellement en classe) en devoir, et de mener les TPs/TDs (avec correction) en classe. Ainsi les étudiants sont plus encadrés, et un suivi un peu plus personnalisé peut être fait.

    Étant donné que cette méthode mêle enseignement à distance et en présentiel en temps normal, elle a su trouver sa place lors de la pandémie de COVID-19 : le passage d'un enseignement "hybride" à un enseignement "à distance" se révéla simple du point de vue de l'enseignant comme des étudiants. On peut aussi ajouter à cette situation exceptionnelle le fait que cette pédagogie a déjà été mise en place dans un grand nombre de cours dans le secondaire : la plupart des étudiants sont ainsi familiarisés avec elle.

    Lors de sa présentation, Florian nous présentera donc les grandes lignes de la pédagogie inversée, et illustrera ses propos à l'aide du cours d'Algèbre Linéaire à Aix-Marseille ou encore celui en GEII à Valenciennes qu'il met actuellement en place.

  •