Page facebook de l'UPHF Twitter de l'UPHF YouTube de l'UPHF Instagram de l'UVHC PRO'fil : le réseau professionnel de l'Université
     

La reprise d’études

> Pourquoi reprendre les études ?

➢ Pour accéder à un niveau de qualification supérieure

➢ Pour changer de profession ou de secteur d’activité

➢ Pour enrichir ses connaissances dans le domaine culturel et social, ou se préparer à l’exercice de responsabilités associatives bénévoles.

> Comment reprendre les études ?

Toutes nos formations diplômantes sont éligibles à la reprise d’études sous réserve d’avoir validé les pré-requis nécessaires et d’avoir un projet personnel ou professionnel bien défini.
Si vous avez un doute sur vos choix, n’hésitez pas à contacter nos conseillers pour en discuter.
Si votre projet est concis, vous pouvez candidater sur e-candidat tout en effectuant vos démarches de recherche de financement.

> Comment financer les études ?

Plusieurs dispositifs sont proposés : le CPF, la pro-A, le CPF Transition, le PRF, le plan de développement des compétences de votre entreprise, et à défaut le financement individuel .

  • Le CPF – Compte Personnel de Formation

Le dispositif est accessible :

à toutes les personnes de 16 ans et plus
➢ par dérogation, aux jeunes de 15 ans, ayant signé un contrat d’apprentissage.

Monétisé, il vous est propre et vous pouvez l’utiliser à toutes fins de formations éligibles sur le catalogue de France Compétences. Il peut être utilisé avec ou sans l’accord de votre employeur, cela dépend si votre formation se réalise en dehors ou dans votre temps de travail.
Pour connaître votre solde monnayable rendez vous sur le site MonCompteFormation et créer votre compte.
Si le montant est insuffisant pour l’intégralité du coût de formation, votre employeur ou Pole Emploi peuvent « abonder » votre solde et vous permettre de reprendre vos études.
Plus d’informations sur le site du Ministère du travail et de l'emploi

  • La Pro-A : Reconversion ou promotion par alternance

Le dispositif est accessible :

➢ aux salariés en contrat de travail à durée indéterminée (CDI) ;
➢ aux salariés bénéficiaires d’un contrat unique d’insertion (CUI) à durée indéterminée ;
➢ aux salariés, sportifs ou entraîneurs professionnels, en contrat de travail à durée déterminée (CDD) ;
➢ aux salariés placés en activité partielle.

N’ayant pas atteint un niveau de qualification de grade licence (Bac+3).
La formation repose sur l’alternance entre actions de formation et activités professionnelles .
Plus d’informations sur le site du Ministère du travail et de l'emploi .

  • Le projet de transition professionnelle

Pour bénéficier d’un projet de transition professionnelle, le salarié doit justifier d’une ancienneté d’au moins vingt-quatre mois, consécutifs ou non, en qualité de salarié, dont douze mois dans l’entreprise, quelle qu’ait été la nature des contrats de travail successifs. L’ancienneté s’apprécie à la date de départ en formation du salarié.
La condition d’ancienneté n’est pas exigée pour :

➢ les personnes bénéficiaires de l’obligation d’emploi des travailleurs handicapées (OETH) ;
➢ les salariés licenciés pour motif économique ou pour inaptitude, n’ayant pas suivi de formation entre leur licenciement et leur nouvel emploi.

Plus d’informations sur le site du Ministère du travail et de l'emploi .

  • Le financement par l'employeur : plan de développement des compétences

Le plan de développement des compétences recense l’ensemble des actions de formation mises en place par l’employeur pour ses salariés, dont certaines sont obligatoires en application d’une convention internationale ou de dispositions légales et réglementaires (article L 6321-2 du code du travail).

Plus d'informations sur le site du Ministère du travail et de l'emploi .

  • Le Plan Régional de Formation

Le dispositif est accessible :

➢ aux demandeurs d’emploi indemnisés ou non
➢ aux salariés souhaitant se former en cours du soir pour se reconvertir
➢ aux salariés licenciés économiques dans le cadre d’un contrat de sécurisation professionnelle (CSP)
➢ aux personnes en Congé de libre choix d’activité en congé à temps plein et privé d'emploi
➢ aux salariés à temps partiel (durée inférieure à 24 heures par semaine)
➢ aux adjoints de sécurité en situation de reconversion

ET si vous résidez dans la Région Hauts de France. (Pour les personnes résidant hors des Hauts de France renseignez vous auprès de votre Conseil Régional de l’existence probable d’un dispositif similaire.)

Le Conseil Régional des Hauts de France finance 3 types d’action soit plus de 1000 formations en Hauts de France :


Type 1 : action permettant l’accès à l’enseignement supérieur par le biais d’un Diplôme d’Accès aux Etudes Universitaires (DAEU A & B) ou une Capacité en Droit
Type 2 : action professionnelle diplômante ou qualifiante sur des secteurs clés définis allant d’un bac +2 à un bac +5
Type 3 : action courte centrée sur l’acquisition de « compétences » pour les actifs déjà diplômés d’enseignement supérieur ou avec une expérience professionnelle significative de plus de 3 ans.


Dans des domaines variés que sont l’industrie, le commerce, l’informatique, le BTP,...
Si vous ne percevez pas d’indemnisation chômage, le Conseil Régional peut vous verser une indemnité financière sous conditions.

  • Le financement individuel

Vous pouvez financer vous même votre formation à titre individuel. Une déduction fiscale sur les impots sur les revenus est possible sous certaines conditions.

Plus d'informations sur le site des impots.

> Contacts

INSA

  •     Service formation continue : formation.continue [at] insa-hdf.fr

IUT

  •     Service Relation Entreprises, Formation Continue et Apprentissage : iut-refca [at] uphf.fr

ISH

  •     Service Formation Continue et Apprentissage niveau Licence : ish.alternance.licence [at] uphf.fr

  •     Service Formation Continue et Apprentissage niveau Master : ish.alternance.master [at] uphf.fr


 

Logo Region HDF         Logo LRQA