Page facebook de l'UPHF Twitter de l'UPHF YouTube de l'UPHF Instagram de l'UVHC PRO'fil : le réseau professionnel de l'Université
     

En savoir plus

  •  Processus communicationnel
    L'’être humain communicant, placé au centre du dispositif, présente deux modalités duales l’une de l’autre :
    - récepteur de données transmises sous forme de sollicitations perceptuelles,
    - émetteur de signaux destinés, volontairement ou involontairement, à communiquer avec son environnement.
    Dans l’échange communicationnel instantané, les deux versants sont en interaction étroite, et peuvent difficilement être séparés l’un de l’autre.

  •  Système d’Information-Communication
    L’un des axes de recherche forts concerne la modélisation de l’ensemble des phénomènes se produisant chez le récepteur humain lorsqu’il est soumis à une sollicitation extérieure de nature quelconque. Ce travail de formalisation théorique, adoptant une représentation systémique fonctionnelle, a permis de spécifier l’ensemble des mécanismes par lesquels un ensemble de stimuli sensoriels produit des effets successifs sur un récepteur ciblé. Ainsi, au lieu de considérer les réactions d’un individu soumis à une sollicitation comme un résultat global non analysable, les différentes étapes participant à l’élaboration de significations et à la construction de connaissances (au sens large) ont pu être identifiées. Elles contribuent à la compréhension des processus d’intelligence informationnelle.

  •  L’ingénierie du document
    En effet, si, conformément à la visée communicationnelle défendue précédemment, l’on adopte une définition très large du concept de document, définition aux termes de laquelle un construit urbain est un document bâti (un livre de pierres), ou un véhicule automobile est une forme qui s’avère signifiante pour ceux qui la contemplent, alors tous les chercheurs du laboratoire consacrent la totalité de leur activité à l’ingénierie du document.