Colloque "30 ans de cantologie ? #balancetavoix" - 7, 8 et 9 Septembre 2022  - Campus Mont Houy - Amphi 150, Bâtiment Matisse
  • La recherche

Colloque "30 ans de cantologie ? #balancetavoix"

7, 8 et 9 Septembre 2022

Amphi 150, Bâtiment Matisse, Campus Mont Houy

Pour marquer les trente ans de la cantologie, discipline qui a, depuis 1992, intégré le monde de la recherche académique, le laboratoire LARSH Département DeScripto de l’UPHF organise un colloque international qui s’inscrit dans la continuité du colloque Charles Trenet organisé en novembre 2018, et d'autres colloques sur la chanson organisés à ou depuis Valenciennes à partir du premier, fondateur, « La Chanson en lumière » en avril 1996. 

Ce colloque entend offrir, en deux volets, d’abord, un bilan des travaux menés depuis 1992, tant sur le plan de la recherche académique, des éditions, des disciplines SHS et des différentes approches théoriques consacrées à l’étude de l’objet chanson, mais aussi en faisant le point des thèses soutenues et en cours sur le sujet depuis trente ans.

On sera en particulier à l'écoute de ce mouvement de fond qui traverse la société actuelle dans la libération de la parole des femmes, depuis Metoo jusqu'au succès, justement en chanson, d'une formule comme « balance ton... ».

D'où le sous-titre, amorcé à dessein par le sigle d'époque qu'est le hashtag # : l'expression « balance ta voix » joue sur la polysémie à la fois musicale et sociétale de l'impératif « balance », dont l'écho résonne autant avec le duo de France Gall et Michel Berger qu'avec le tube de la Bruxelloise Angèle. Libération thématique et prise de positions féministes sont à entendre et à analyser en regard d'une libération artistique et de l'invention d'une poétique de la chanson créée par et pour des femmes, à l'encontre des procédés récurrents du pathos d'il y a un siècle, où des hommes écrivaient pour des voix de femmes sous l'abri conformiste des topoï de la chanson dite réaliste.

Aujourd'hui des formes s'inventent en chanson, des codes se bousculent, le phrasé et la scansion du rap irriguent les refrains en vogue, l'électronique permet des jeux sonores aux potentialités démultipliées, et même le masculin et le féminin témoignent de lignes traditionnelles souvent très floutées.

En invitant les communicants à leur tour à balancer leur voix, ce colloque tendu entre bilan et perspectives entend donc aussi bien mettre l'accent sur la polyphonie des voies de la recherche actuelle sur la chanson., que, selon une perspective plus spécifique et plus inédite, mettre en lumière la polyphonie des voix en chanson : au niveau de l’interprétation (duos, collégiale, collectif, chœur, chorale…) ; aux niveaux énonciatif, stylistique et narratif (style du discours, théâtralité, identité du/des canteurs, transtextualité…) ; au niveau de la musique (polyphonie mélodique, dialogue et métissage de styles musicaux, effets des assemblages de voix ou d’instruments, transphonographie…) ; au niveau historique ; ou encore au niveau temporel (dialogue intergénérationnel, présence des voix d’antan dans l’ici et maintenant et leurs modalités d’inscription dans le présent)…

Sous la double bannière, vocale, de la polyphonie ; et performative mais équilibrée, cette promesse de balance ; ce colloque anniversaire vise donc à dépasser sa dimension rétrospective, indispensable, par une dimension projective : réunir un maximum d'éclairage et d'horizons innovants  sur l’objet chanson, aujourd'hui et demain.