Page facebook de l'UPHF Twitter de l'UPHF YouTube de l'UPHF PRO'fil : le réseau professionnel de l'Université
     

En savoir plus

 

  •  Document

    L'étude du document ne peut faire l’économie d’une réflexion approfondie sur les dynamiques informationnelles qui sous-tendent les pratiques de médiation et de médiatisation. En effet, le document prend place au cœur de processus qui mettent en jeu de la relation et/ou de la médiation entre individus ou entre groupes. L’objectif principal est alors de comprendre l’ensemble des phénomènes communicationnels, notamment informationnels, qui travaillent le document. On tient particulièrement compte de la manière dont la médiation et la médiatisation contribuent à la complexité des phénomènes concernés : effet de révélation, d’amplification, de réduction, de transformation, d’inversion…

  •   Sur-mesure au moment opportun et évaluation

    Concept émergent du DeVisU, le « moment opportun » envisage sous un angle spécifique les besoins de l’utilisateur dans des contextes professionnels, psychologiques et sociaux diversifiés. Une analyse des usages et la mise au point de protocoles d’évaluation sont systématiquement mises en œuvre pour tous les cas étudiés. En effet, l'observation des pratiques et l’analyse des usages in vivo s'avèrent fondamentales. Elles ont pour objectif l’identification et la validation des hypothèses portant sur la complexité des enjeux du « transfert » et de la circulation de l’information et des connaissances construites en amont et en aval de la pratique sur le terrain. Elles s'interrogent en outre sur les modalités évaluatives associées : évaluer quoi ? avec quels documents ? à quel moment ? quels sens donne-t-on à cette évaluation ? pour quoi faire ? Ces travaux impliquent une mise à jour des fonctions originales jouées par l’évaluation, ainsi que l’élaboration d’une méthode permettant d’établir la pertinence des évaluations. L'étude du document « sur-mesure au moment opportun » favorisant le partage des connaissances ou les communications s'inscrit nécessairement dans un cadre social donné. Cela requiert une modélisation plurielle de l'humain communicant en situation qui prend en compte non seulement l’individu dans sa complexité personnelle et sociale, mais aussi le groupe social vaste ou restreint, le tout dans une approche situationnelle. L’une des questions centrales au DeVisU est alors d’évaluer l’utilité et l’efficacité des documents d’accompagnement dans une situation ou un processus donnés, faisant intervenir notamment les outils et méthodes numériques interactives. Le « sur-mesure » qualifie alors une réponse considérée comme optimale par rapport à une situation donnée.